MERCI ! – Apporter sa pierre à l’édifice

Dans le cadre « La Différence / Ut fortis » seront honorés symboliquement au cours du récital « La Différence – Abidjan 2019 » le 13 novembre 2019, trois personnalités passionnément et sincèrement dédiées depuis des années à la culture, à l’intériorité et au mieux-être général en Côte d’Ivoire.

 

Naky Sy Savané, la discrète

Elle est une des actrices préférées des Ivoiriens, référence du cinéma de tout un continent et n’aime pourtant pas être exposée hors des champs de caméras propres à son métier. Naky est avant tout une femme d’action.

Petite fille de imam, à Odienné, elle monte sur scène à l’âge de 11 ans pour remplacer une comédienne malade dans la troupe de ses jeunes frères. Une passion que l’artiste ivoirienne va ensuite entretenir en toute discrétion avant de se risquer à assumer sa vocation malgré les préjugés. Des marches du Festival de Cannes aux prix gagnés à l’international (Québec, Italie, Burkina Faso, Maroc), elle aura joué des rôles souvent extrêmes : de folle, de co-épouse en lutte, de mère inconsolable ayant survécu à la mort de son enfant… Mais on la retrouve également sur scène dans « Britannicus » de Racine, « La Noce chez les petits bourgeois » de Bertolt Brecht du théâtre occidental. Dramaturge et metteur en scène (« Femmes déchirées »), la directrice du festival « Miroirs d’Afrique », a fondé l’Afriki Djigui Theatri à Marseille France.

Membre du mouvement féministe européen et de la Marche Mondiale des Femmes, son association «Union des Femmes du Monde – Gams Sud » a permis l’ouverture de permanences dans les hôpitaux marseillais pour la lutte contre les violences liées aux traditions. Une action contre l’excision (depuis 20 ans) menée également avec des opérations coup de poing en partenariat avec les autorités des villages et des imams volontaires sur la part ouest du continent africain. Son festival FESTILAG permet la diffusion de films de référence dans les quartiers populaires de Côte d’Ivoire depuis 8 ans. Cette année, Naky Sy Savané a initié la première assemblée Générale des Actrices Africaines qui aura lieu le 16 novembre 2019 au Centre Mockey de Grand Bassam.

 

 

Stoni Dèh, une perspective unique

Des centaines de milliers d’abonnés pour un blog monté à force d’inventivité et d’un humour tout en équilibre. Le but : désamorcer la tension intérieure…

 

Son humour est chirurgical et irrésistible. Stoni Deh fait partie de ces blogueurs ivoiriens à succès qui ont certainement trouvé leur public tout en permettant une plongée dans les usages et l’âme d’une Côte d’Ivoire urbaine souvent mal connue. Intériorité, buzz de la toile liés au continent africain et faits d’actualités, mais aussi un hashtag qui en dit long #YouYouTakeForWho (toi, tu te prends pour qui ?) ?
Audace sans insolence, critique sans malice et conscience, tout cela au naturel ( !) le blog et les vidéos Les gbês de Stoni sont un vibrant témoignage de ce que la jeunesse ivoirienne peut nous apporter de réactivité positive. Son personnage créé de toute pièce « Stonita » est hilarant, les vidéos réalisées avec ses collaborateurs sont des pépites, miroirs d’une société ivoirienne en pleine évolution au message pourtant toujours universel car Stoni Dèh est un auteur qui traite avant tout de notre humanité.

 

 

 

 

Loba Koutouan, gardien des rêves des plus fragiles

Depuis des décennies, inlassable, Loba Koutouan anime la jeunesse ivoirienne. Des générations se seront succédées à écouter ses contes… Les adultes l’auront croisé en pleine ville dans ses actions bénévoles coup de poing pour sensibiliser sur la cause des piétons et le respect du code de la route…

 

Loba Koutouan est conseiller d’action culturelle, comédien et conteur : ouverture officielle du MASA (1ère Edition) avec le PAPMAAF, premier prix de Théâtre « Trophée de la Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI » au concours des Clubs Humanistes. Ce passionné d’art est aussi lauréat du Prix Ivoire de l’Artiste Francophone 2002. Il fut conteur de l’émission ESPACE DES TOUTS PETITS sur TV2 (RTI) et un des Président du Jury de Wozo Vacances, émission culturelle phare de la Radio Télévision ivoirienne. De nombreuses actions auprès de la jeunesse menées avec la BNCI et AZEN Prod. En 2016, il reçoit le diplôme d’Honneur pour l’ensemble des actions entreprises pour la promotion de la littérature décerné par l’Association des Écrivains de Côte d’Ivoire.

Depuis des années, Koutouan milite pour le respect des piétons et du code de la route dans la ville d’Abidjan par la danse ! Régulièrement et au risque de sa vie (il a déjà essuyé des coups), il danse bénévolement sur les trottoirs réservés aux piétons pour ne pas qu’ils soient utilisés par les automobilistes dans le respect du code. En effet, le rapport du Conseil Economique et Social de 1985, sensibilisait déjà sur les statistiques alarmantes des accidents de la circulation en Côte d’Ivoire comme facteur négatif de développement. Loba Koutouan apporte avec passion sa pierre culturelle à l’édifice.

 

Rendez-vous le 13 novembre 2019.
Récital « La Différence – Abidjan 2019 » à la Bibliothèque Nationale de Côte d’Ivoire.